Centrale Panafricaine
Centrale Panafricaine
. Reflexion sur la coupe du monde de football

. Recherches africaines et sida

. Aprés le passage du Dr Cheick M. Diarra au Cameroun(2ième partie)

. Existe t - il une philosophie africaine ?

. Le poids des modernités

. Conseils pratiques aux examens officiels

. Réflexion sur le commerce équitable

. Sur la journée internationale de l'enseignant

. Football africain:plaidoyer pour un entraîneur (1ère partie)

. Biographie(1) CHEIKH ANTA DIOP (lu pour vous)

. Biographie (2) CHEIKH ANTA DIOP (Lu pour vous)

. Cameroun: Des élèves en transes

. Performance

Examens Officiels:Remarques et Suggestions

. Questions sur l'Afrique et l'africanité

. Prophéties

. Contact

. A propos de l'affaire de l'Arche de zoé

. Orientation scolaire

. Discours colonial

Après le passage du Dr CHEICK MODIBO Diarra au Cameroun (1ere partie)

Bevues Mathématiques

En Afrique,un viellard qui meurt est ...

. Football africain: De la C.A.N. 2008

. Jugement Hissène Habré (Archive)

. L'Enseignant et la craie

. Etablir un projet de création d'entreprise(Archive)

Plan de paix au Burundi (Archive)

De l'Apprentissage Des Mathématiques

Réflexion sur L'Excision de la femme(Archive)

Incroyable,mais vrai (Excécutif Américain)

L' Homme et le chiffre

Opération " Brosse à dents en sac"

A quoi servent les Mathematiques.

Quelques Chercheurs Scientifiques Africains de renom

Mieux connaître l'Afrique et l'Africanité

Sur le Triangle des Bermudes

Après le tour de France 2008

De la Bonne Gouvernance en Afrique

Le Président LEVY MWANAWASSA et la "Chiffrologie"

Le PEA48 et la Liste Blanche Camerounaise

Lettres Ouvertes à Trois Ministres

Réflexion sur la discipline scolaire

Cours Préliminaire de Physiques

Projets d'émission radio

Livre d'or

De la situation au Zimbabwe

Soutenir la Centrale P.R.S.

L'Afrique et Barack OBAMA

Jugement HISSENE HABRE:2ième partie

. Accueil

De la Bonne Gouvernance en Afrique

      Elle est tous les jours évoquée dans le concert des nations et dans les médias, la notion de bonne gouvernance. Voilà une attitude qui traduit combien le besoin du progrès est urgent tant pour les pays pauvres que pour les bailleurs de fonds internationaux.

                     
C'est dans cet optique du relèvement du niveau de vie des masses populaires que l'on n'hésite plus , en Afrique comme ailleurs, à traquer les responsables  nationaux coupables d'indélicatesses dans le cadre de l'exercice de leurs fonctions.

                     
Pendant que certains sont poursuivis pour crime de guerre et crime contre l'humanité, ou encore pour détournement de deniers publics, d'autres  dirigeants sont  accusés de pratiques  déviantes  tels que la sorcellerie ou l'homosexualité, comme au Cameroun par exemple.

                      
Même si cet effort commun de punir le vice est très louable, l'on est est en droit de se demander s'il faudrait s'arrêter là. Tout le monde , certes, attend que les fonds détournés, puis récupérés par l'Etat, viennent à être reversés en toute transparence au trésor public. Mais, n'est - ce pas que punir le vice en récompensant la vertu serait mieux ?

                      
Dans les pays du tiers monde en particulier, si la probabilité de trouver des dirigeants intègres est peut-être faible, elle n'est cependant pas nulle. Ce, pour dire que l'on ne devrait pas seulement maudire l'obscurité, mais penser ensuite à allumer une chandelle, comme le veut l'adage. Les médias et l'Etat avec, devraient promouvoir les bons responsables, c'est-à-dire ceux qui manifestent ou qui ont manifesté plus ou moins de sérieux, de compétence, de mesure, ou de crédibilité dans le cadre de leurs domaines de compétences, publiques ou privées.

                      
  Il s'agit ici, non pas seulement de les nommer, mais surtout de les répertorier sur une liste "blanche" (contrairement aux listes noires dont on a l'habitude) qui sera permanente et publique, et dans laquelle les nationaux devront séjourner temporairement ou en permanence, dépendamment de  leurs auras (les successions de "profils bas" ou "profils hauts") sur la scène nationale. Les individus ainsi listés, qu'ils soient en vue ou à l'ombre, de la droite, de la gauche, ou du centre, seront ceux ayant une meilleure probabilité d'être Ministres, Directeurs de sociétés, Gouverneurs, Préfets, Sous-préfets, etc.
                         Voilà comment le peuple, via les médias, peut constituer son " Top 50 positif  ", dans le but d'alimenter en permanence et en toute transparence, la bonne gouvernance étatique.Tant il est vrai, certaines nominations ont souvent été basées sur de critères plutôt flous.
               Toutefois, la réussite d'une telle initiative est largement  tributaire d'un minimum d'élévation mentale de la part de ceux désireux de la mener. Loin de tout tribalisme, une telle liste devrait prendre en compte  l'intégration nationale, et rejeter par le même temps les querelles politiciennes,  la corruption et autres basses manoeuvres de même nature.

                         D'autre part, la promotion du bon exemple pourrait consister à interviewer assez souvent, les responsables et les citoyens modèles, chacun dans son domaine d'activité, afin qu'ils contribuent à  créer des émules par leurs démarches. Il peut s'agir d'un Ministre travailleur, d'un Commerçant ou d'un Homme d'affaire relativement honnête, d'un Conducteur de taxi qui ne surcharge pas, ou d'un Ouvrier qui a réussi par son métier, etc.
               Aussi, il pourrait s'agir de publier de temps à autres, des propositions de gouvernement (shadow cabinet ?) inspirées du " Top 50 positif ", susceptibles de faciliter la tâche au gouvernement en place. Ainsi, à chaque pays son " top 50 positif ".

                          
La bonne charité n'ayant pas cessé de commencer par soi-même, voici une liste osée de personnalités camerounaises qui ont plus moins bien servi l'intérêt national, et qui pourrait à nouveau le faire un jour ou l'autre. C'est des personnalités dont le public a souvent dit du bien, dont le nombre n'est pas exhaustif, et qui ne sont pas invulnérables aux malversations.

              La liste suivante peut contenir des intrus ou des personnalités très controversées, l'erreur étant humaine. Elle peut aussi avoir omis certaines identités remarquables. A vous d'aider la C.P.R.S ( voir www.centralepanafri.onlc.fr ) à l'améliorer, par vos remarques que l'on souhaite aussi polies et objectives que possible.

             Par ailleurs, l'ordre d'apparition des personnalités ci-dessous n'est en rien significatif pour le moment. Rappelons qu'il ne s'agit pas de gens parfaits, mais de gens relativement meilleurs, à savoir ceux qui se sont différenciés positivement.
            De plus, pour ceux qui en jugent la nécessité, l'on pourrait distinguer les "Top 50 positif" dans différents domaines tels que la culture, la politique, l'administration, le journalisme, la science, l'entrepreunariat, etc. Alors, faites vos jeux.


  La Liste "Blanche" Camerounaise   
                                   
1-Fritz NTONE NTONE                                                      
2-TSIMI EVOUNA                                                             
3- GARGA HAMMAN HADJI
4- Maurice TCHUENTE
5- GOUNOUKO HAOUNAYE
6- KALKABA MALBOUM
7- ADAMOU NDAM NJOYA
8- BELL Luc Réné
9- ISSAH  HAYATOU
10- Maurice  KAMTO
11- SANDA OUMAROU
12- Madeleine TCHUENTE
13- Louis BAPES BAPES
14- ETOUNDI  OYONO
15- ( A Suivre...)


  En liste d'attente

1- IYA MOHAMMED
2-

                                                      
Chers Camerounais, la précédente liste dégage probablement une certaine étroitesse d'esprit  vis -à - vis de la maitrise des hauts responsables politiques et administratifs du pays, ce qui peut susciter des polémiques. Veuillez surtout juger de l'idée pour l'instant. Veuillez aussi apporter vos contributions ( en les soutenant par des faits assez sérieux) à l'instauration de la bonne gouvernance.
       Aux non Camerounais, une question naturelle: Et votre " Liste Blanche" ? La bonne gouvernance au Cameroun, et en Afrique en général passera telle par une nouvelle ère des listes?


       KOM  Bernard

 Chercheur Indépendant,
Secrétaire  Général National du Parti de l'Esprit d'Avril 48 (P.E.A.48)

 
                     


Tous droits réservés