Centrale Panafricaine
Centrale Panafricaine
. Reflexion sur la coupe du monde de football

. Recherches africaines et sida

. Aprés le passage du Dr Cheick M. Diarra au Cameroun(2ième partie)

. Existe t - il une philosophie africaine ?

. Le poids des modernités

. Conseils pratiques aux examens officiels

. Réflexion sur le commerce équitable

. Sur la journée internationale de l'enseignant

. Football africain:plaidoyer pour un entraîneur (1ère partie)

. Biographie(1) CHEIKH ANTA DIOP (lu pour vous)

. Biographie (2) CHEIKH ANTA DIOP (Lu pour vous)

. Cameroun: Des élèves en transes

. Performance

Examens Officiels:Remarques et Suggestions

. Questions sur l'Afrique et l'africanité

. Prophéties

. Contact

. A propos de l'affaire de l'Arche de zoé

. Orientation scolaire

. Discours colonial

Après le passage du Dr CHEICK MODIBO Diarra au Cameroun (1ere partie)

Bevues Mathématiques

En Afrique,un viellard qui meurt est ...

. Football africain: De la C.A.N. 2008

. Jugement Hissène Habré (Archive)

. L'Enseignant et la craie

. Etablir un projet de création d'entreprise(Archive)

Plan de paix au Burundi (Archive)

De l'Apprentissage Des Mathématiques

Réflexion sur L'Excision de la femme(Archive)

Incroyable,mais vrai (Excécutif Américain)

L' Homme et le chiffre

Opération " Brosse à dents en sac"

A quoi servent les Mathematiques.

Quelques Chercheurs Scientifiques Africains de renom

Mieux connaître l'Afrique et l'Africanité

Sur le Triangle des Bermudes

Après le tour de France 2008

De la Bonne Gouvernance en Afrique

Le Président LEVY MWANAWASSA et la "Chiffrologie"

Le PEA48 et la Liste Blanche Camerounaise

Lettres Ouvertes à Trois Ministres

Réflexion sur la discipline scolaire

Cours Préliminaire de Physiques

Projets d'émission radio

Livre d'or

De la situation au Zimbabwe

Soutenir la Centrale P.R.S.

L'Afrique et Barack OBAMA

Jugement HISSENE HABRE:2ième partie

. Accueil

Partenariat

Lettres Ouvertes à Trois Ministres


 

LETTRES  OUVERTES  A  TROIS  MINISTRES

 

         Le souci quotidien du développement de nos pays fait que les imaginations les plus diverses soient souvent déployées en vue de contribuer à impulser des changements véritables.

    Les approches adoptées, dans le cas du Cameroun, pour se faire entendre varient de la provocation à des propositions constructives, selon les initiateurs, qu’ils soient observateurs indépendants, membres de la société civile ou des parti politiques.

 

      C’est dans cette mouvance que le Parti de l’Esprit 48 (P.E.A.48) et son Président National, Son Excellence Jean Marc NGOSS fidèles à leur logique de bâtisseurs ont jugé utile de soumettre les propositions ci-dessous à l’attention de quelques responsables gouvernementaux camerounais en particulier, et du peuple camerounais en général.

       Le PEA48 à travers les trois réflexions qui vont suivre suggère une possible reforme au niveau de la poste camerounaise, croit en la mise sur pied d’une stratégie qui permette aux Lions Indomptables de gagner (oui, on peut déjà y rêver) la coupe du monde de football, et enfin suspecte l’influence négative de quelques chaînes de télévisions étrangères sur la culture de jeunes africains.

Le S.G. National,  Kom  Bernard


LE  PEA48  A   M. LE MINISTRE DES POSTES.

 

 

                                    Douala le 31 août 2008

 

                                                         

Objet : suggestion.

                                                            Excellence,

 

Nous avons l’honneur de venir auprès de votre haute personnalité porter à votre attention une petite remarque relative au bon fonctionnement du service postal  dans notre pays.

 

En effet, Excellence M le Ministre, comme beaucoup d’autres camerounais, le PEA48 expédie assez souvent du courrier, ce qui nous a amené progressivement à faire le constat suivant :

-Par le passé, l’usager postal pouvait à tout moment s’en remettre à l’annuaire pour retrouver un numéro de boîte  postale inconnu, douteux ou oublié.

-Mais, actuellement l’on constate que les annuaires disponibles à la poste contiennent assez  exclusivement des numéros de  éléphones.

 

-Cet état de chose fait que l’usager rentre avec sa lettre (ce qui constitue un manque à gagner pour la poste) ou alors, il poste parfois celle-ci sans inscription de la B.P, situation qui non seulement comporte le risque de perte, mais qui aussi embarrasse l’agent postal distributeur du lieu de destination.

 

Excellence M. le Ministre, voilà le problème  ayant motivé la présente lettre du PEA48.

 

Toutefois en vue de palier à une telle difficulté, l’on pourrait procéder ainsi qu’il suit :

i)                   Pendant les périodes de vacance, recruter un certain nombre d’étudiants pour un stage d’un ou deux mois à cet effet.

ii)                 Mettre à leur disposition le fichier général des abonnés aux boîtes postales, ceux les plus crédibles tout au moins.

iii)               Les classer en différents groupes, pour recenser séparément les abonnes officiels,  les services publics, les particuliers etc.

iv)              Un tel travail qui nécessite calme et minutie pourrait aussi bien être mené par un service ou des agents permanent(s) étant donné que des réactualisations peuvent être nécessaires chaque année.

M. le Ministre, dans l’espoir que vous preniez en main ce problème national, veuillez agréer nos sentiments les plus profonds.

 

Le Secrétaire Général  National          KOM Bernard

 

LE  PEA 48    A  M  le MINISTRE DES SPORTS,

 

Douala le 01er septembre 2008

                                                       

Objet : suggestion

                                             Excellence,

 

La fin des jeux olympiques de BEIJING 2008 constitue certainement un moment propice pour jeter un regard global sur le sport africain en général et sur le football en particulier.

Des trois représentants africains, on sait que la côte d’ivoire est sortie au premier tour, le Cameroun en quart de finale et le Nigeria en demi-finale.

Pour le cas des Lions Indomptables Espoirs, quelques observations spontanées et dignes d’attention ont été faites, et c’est là l’objet de la présente lettre.

La grande échéance d’Afrique du sud 2010 approche assez rapidement et le Cameroun se doit de mettre toutes les chances de son côté.

Excellence M le Ministre, voici listées  quelques suggestions que le PEA48 adresse à votre endroit, et plus précisément à l’endroit de l’équipe nationale senior des Lions Indomptables.

 

S1-) Ne pas pratiquer la défense en ligne.

                       Pourquoi ? La défense en ligne consiste souvent à monter sa défense afin de susciter le hors jeu  des attaquants adverses. Mais, il arrive très souvent que l’arbitre central, lui, apprécie plutôt un “non-hors jeu“ ou un refus de jouer et qu’il s’ensuive alors encaissement facile d’un but.  L’un des quatre buts encaissés par la Belgique devant le Nigeria était dû à cet état de chose, et l’on dénombre tous les jours en compétitions internationales beaucoup de buts de cette nature, des Buts Discutables pour Hors jeu (BDH, comme on pourrait les désigner).La défense en ligne est mauvais risque en football.

 

S2-) Redouter les cartons jaunes et rouges.

       C’est vrai que les footballeurs affichent souvent de la violence vis-a- vis  de leur adversaires, mais aussi, on a d’autre part, le sentiment que les sanctions répétées par cartons serait un moyen fin pour éliminer une équipe en compétition internationale.Même si certains cartons rouges sont bien justifiés, d’autres sont souvent assez discutables voire arbitraires. Parfois, on a l’impression que la probabilité de recevoir un carton rouge autant que celle d’encaisser un but sur hors-jeu n’est pas la même pour une équipe du tiers-monde pour que une équipe du G8 du foot (Brésil, Allemagne, Italie, Argentine, France, Angleterre, Pays-bas, Espagne).

                  Inversement  une équipe du G8-foot aurait plus de chance de se voir valider un but sur hors-jeu ou encore de bénéficier de la tolérance d’un arbitre face à un possible carton. C’est un peu ce qu’on a vécu lors du dernier match olympique Cameron- Brésil à Beijing.

        Les lions gagneraient, en préparations pour 2010, à développer des techniques appropriées pour subtiliser le ballon à l’adversaire sans commettre trop de fautes. Le Portugal a affiché cela quelques fois dans de récentes compétitions internationales.

 

S3-) Stabiliser RIGOBERT SONG comme libéro.

                   Depuis quelques années déjà, ce Lion s’est découvert des qualités offensives, et c’est ainsi qu’il monte assez souvent à l’attaque. Cette  attitude, même si cela nous a rapporté des buts face au Bénin ou la Tanzanie, souvenons-nous que cela nous a pénalisé face à des grandes équipes (Cameroun -Nigeria (1-2) en Tunisie 2004, ou encore Cameroun –Egypte ( 2-3) au Caire, match de qualification pour la coupe du monde 2006 ).

        Lorsque Rigo  monte assez souvent, il se dépense doublement et il favorise (involontairement) le risque d’une dangereuse contre attaque adverse, surtout lorsque le relais est mal assuré à son poste de libéro.

     Et si Rigo doit absolument monter, comme beaucoup de gens évoquent  le football moderne, qu’on le convertisse alors en attaquant, et qu’un autre assure la stabilité défensive.

         Voilà une question tactique que nous devrions peut- être examiner à temps, afin de nous prémunir contre certains buts adverses en coupe du monde.

 

S4-) Trouver rapidement un attaquant de la trempe de Patrick MBOMA.

La très bonne équipe du Coach NTOUNGOU MPILE   a quelque peu peiné devant le Brésil, récemment aux J.O. de BEIJING.  A  bien regarder, une possible raison majeure à cette difficulté à été l’absence d’un buteur de poids tel que Patrick MBOMA avait su l’être à Sydney 2000. Voilà une donnée dont on pourrait avoir besoin aux côtés de Samuel ETO’O.

 

S5-) Renforcer sérieusement les conditions physiques d’Alexandre SONG et de Stéphane MBIA.

      La sortie prématurée du premier en finale de la CAN 2008 au GHANA (en janvier dernier) ou encore celle du second face au Brésil aux J.O de BEIJING, pour des raisons de disponibilité physique,sont autant de faits malheureux qui nous ont coûtés la victoire dans chacun des deux  cas.

 

Ces deux joueurs en particulier nous sont précieux et ils gagneraient à se rapprocher de Roger MILLA, Théophile ABEGA, Rigo et bien d’autres, afin de recueillir le secret d’une  condition physique bonne et permanente.  

 

S6-) “Rectifier“ MBAMI  et BIKEY

 

                 Lorsque MBAMI Modeste rentre sur le terrain à moins quinze minutes lors de la finale Cameroun – Egypte, de Ghana 2008 ,l’on observe une certaine relance dans le jeu des Lions, même si c’était un peu tardif. Mais, le rôle de ce dernier semble actuellement restreint à la distribution au milieu de terrain, alors que l’on pourrait peut-être le réintroduire dans sa position d’antan de milieu offensif et buteur.

                    Quant à André BIKEY dont le talent de défendeur est indéniable, il devrait peut-être maîtriser sa nervosité  qui risquerait bien souvent de nous  faire subir des cartons. En coupe du monde cela peut-être très préjudiciable.

 

S7-) Croire davantage à la coupe du monde de foot.

 

                       Le Cameroun a déjà participé à cinq phases finales de coupe de monde, avec un accès en quart de finale. Et si en plus, il a pu remporter Sidney 2000, tout cela devrait déjà nous induire le rêve de gagner la coupe du monde de football. Donc, sortir de l’idée selon laquelle " l’essentiel est de participer".

 

S8-) Prendre conscience de la nécessité de remettre en question un jour ou l’autre le mode actuel de constitution des poules, système qui favorise d’emblée le G8- foot.

                                    En fait, le principe de favoris fait qu’à la fin l’on retrouve deux "forts" et deux "faibles " dans chaque poule, et les " forts " se qualifient en général. C’est un peu simple, non ? Le Cameroun, et les autres pays" faibles " avec, devraient peut-être revendiquer une alternance entre le tirage en mode G8 actuel, et un mode spontané, sans favoris, le mode S8, tous les quatre ans.

Autant il y a nécessité d’un commerce équitable, autant il y en  a pour un “football équitable“

 

S9-) Sélectionner les Lions en prenant sérieusement  en considération le grand gabarit physique.

                                 On a une fois de plus vu comment  ce facteur a permis au Nigeria de presser la Belgique par 4-1 à  BEIJING, pour ne citer que ce cas.

         Plus encore, nous devons réaliser que grâce à cet élément, le Nigeria et l’Allemagne, par exemple, sont parmi les pays les plus finalistes, les plus "demi-finalistes" et les plus "quart de finalistes" toutes compétitions internationales de football confondues. Le Cameroun, par le passé a connu de tels joueurs, en l’occurrence, KUNDE, TATAW, NDJEYA, MBOMA, EKOULE, AOUDOU,etc.……. 

                                                      Excellence, M le Ministre veuillez agréer, enfin, les sentiments les plus distingués des militants du PEA48.

 

 

LE PEA48  A  MONSIEUR LE MINISTRE DE LA  COMMUNICATION,

                       

                Douala le 01 Septembre 2008

                                                                                      

Objet : Suggestion

 

                                                                Excellence,

 

La libéralisation de la communication audio- visuelle dans notre pays a suscité naturellement depuis quelques années, un grand foisonnement de médias de cet ordre. Que ce soit sur la dimension nationale ou la dimension internationale l’on a assisté à la percée de nouvelles diffusions.

        Sont particulièrement prisées, les chaînes étrangères que l’on peut recevoir presque en tout temps et en tout lieu, dans notre pays.

        Mais même si aucune production audio – visuelle ne sera jamais parfaite, il n’en demeure pas moins que certaines chaînes de télévisions étrangères sont globalement utiles pour notre société. C’est le cas de ‘’ Planète’’ ‘’National géographic’’, ‘’TV5’’, ‘’ Euronews’’, ‘’ CNN’’ et bien d’autres, sans publicité.

        Mais là où le bât blesse, c’est qu’il y en a dont les images contribuent consciemment ou inconsciemment à une perversion des bonnes mœurs.

Lorsque l’on suit les chaînes ‘’MTV’’ et ‘’E (Spécial)’’ de manière un peu fréquente, l’on ne tarde  pas à apprécier les dérapages culturels qu’elles sont susceptibles d’inoculer aux jeunes adolescents africains :

 

-         les actrices des vidéogrammes diffusés sont généralement vêtues en VCD (Ventre et Cuisse Dehors) et DVD (Dos et Ventre Dehors) et tentent toujours de légitimer les gestes obscènes. Même si c’est bon pour l’œil, c’est mauvais pour la société. Il n’y a qu’à suivre des programmes tels que DISMISSED, KIFFE MA MERE, SOIREE DANCE HALL, MON INCROYABLE ANNIVERSAIRE, TAPIS ROUGE, ou PAM  EN TOUTE LIBERTE, pour s’en convaincre.

-         un fort pourcentage d’images évoque de la promiscuité permanente entre adolescents. On parle de coucher, embrasser, rompre, boire, baiser, ‘’Sortir avec’’, ‘’ petite amie’’ etc. De bien jolis verbes d’actions et autres déviances.

-         il y a une promotion excessive de la fréquentation des milieux de débauches

-         les scènes d’embrassades publiques sont bien courantes, suggestives et intempestives, question d’asseoir véritablement le ‘’ bon exemple’’ dans le mental de la jeunesse du monde.

-         Ces chaînes entre autres, sont presque entièrement focalisées sur l’affectif  et l’agréable, et pourtant la pauvreté africaine actuelle exige non plus de joindre l’utile à l’agréable, mais bien plus encore : privilégier l’utile à l’agréable.

-         Il n’est pas impossible que les restrictions du gouvernement chinois vis-à-vis de la culture médiatique occidentale aient suffisamment contribué à l’émergence d’une jeunesse dynamique au pays de  JET LI et  JACKIE CHAN.

-         Contrairement à la suffisance et aux extravagances que véhiculent ces chaînes peut – être destinées aux riches, les jeunes africains ont besoin de programmes qui enseignent des valeurs telles que le courage, la détermination, le patriotisme, l’efficacité, la spiritualité vraie, etc.

-         Sur ‘’MTV’’ et ‘’ E- spécial’’, entre autres, l’on tend à rendre implicitement légal le concept moderne de ‘’petite amie’’. Faut-il à cet effet le rappeler aux uns et aux autres, la pensée africaine conçoit qu’une amitié simple et sincère est en général impossible entre un jeune homme et une jeune fille ? Pas vrai ? Avis aux critiques.

                        Il est vrai que la culture africaine a certainement ses excès, mais les excès on les supporte, mais, pas les promouvoir.

 

        Excellence, Monsieur  Le Ministre, le Parti de l’Esprit d’Avril 48 et son Excellence Jean Marc NGOSS, souhaitent à travers la présente lettre vous voir mettre sous observation les chaînes de télévisions étrangères ci – dessus mentionnées, afin même de les crypter définitivement à la dimension camerounaise tout au moins, si le besoin s’impose à la longue, et si les conditions le permettent.

                              Merci de votre bonne compréhension et vive le Cameroun.

Le S.G. National

KOM Bernard

             N.B.: Article à  lire aussi sur le siteweb "pea48.e-monsite.com" du PEA48


Tous droits réservés